“Skincare diet”, la nouvelle tendance soin detox

Le mot “layering” ne vous parle pas ? Vous savez pourtant très bien de quoi il s’agit : c’est le nom donné aux routines soin venue d’Asie, qui ont pour but d’appliquer entre 5 et 10 produits par jour sur son visage. J’en ai d’ailleurs fait un guide complet dès le début de mon blog, qui reste l’un de mes articles les plus visités au quotidien.

Le layering trouve ses adeptes notamment grâce à la renommée de la peau des japonaises et des coréennes, réputée pour être ferme et sans défaut. Beaucoup se sont alors lancés dans la grande aventure du “millefeuille” de soins sur la peau ; certains en sont conquis… d’autres moins.

Skincare diet

“Skincare diet”, d’où vient cette expression ?

Ceux qui n’ont toujours utilisé qu’un ou deux produits pour leur visage peuvent rire du fait qu’on essaye de donner un nom stylisé à quelque chose d’aussi banal, mais la skincare diet ne s’applique en réalité pas à eux : la notion de “diet” (littéralement “régime”) réside dans le fait de réduire sa routine soin, de faire une cure loin d’eux en gardant le strict minimum et en étant très sélectif ! Ça ne marche donc que pour ceux qui ont l’habitude d’appliquer beaucoup de produits et qui souhaitent voir si cette alternative est meilleure ou non.

Comme toute diète qui se respecte, elle n’est pas censée être sans fin : Voyez-la comme une cure detox d’environ 1 mois, afin de déterminer ce qui vous correspond réellement.

Pourquoi minimiser sa routine soin avec la “skincare diet” ?

Le layering ne convient pas à toutes les peaux

On ne le répétera jamais aussi, mais chaque peau est unique. Un produit pourrait autant faire des merveilles sur l’acné de votre amie qu’il ne ferait rien, si ce n’est aggraver la vôtre. Et vice-versa.

Combien de fois ai-je adoré un masque que j’ai conseillé à ma mère, puis elle a eu des rougeurs monstres ? Même le plus doux et le plus hydratant de mes sérums pique le visage de mon chéri. Il ne jure que par son pot Nivea à mon grand dam, mais d’un côté je peux le comprendre.

Il arrive que la superposition de soins ne convienne pas du tout à certaines peaux sensibles, qui vont paradoxalement se sentir agressées et développer des rougeurs ainsi que d’autres problèmes cutanés. Vous avez beau adorer les cosmétiques en tout genre, si votre peau n’est pas du même avis vous ne pourrez pas lutter. Ce qui nous amène au deuxième point :

Écouter sa peau avant tout

Si on prenait au pied de la lettre tout ce que les marques disaient au sujet de leurs propres produits, on n’aurait clairement pas assez d’une seule peau, d’une seule vie pour tout tester ! Le but des marques est de vendre ses produits, quitte à vous faire croire que vous ne pouvez pas vivre sans tel sérum ou telle crème. Ça peut paraître évident dit comme ça, mais il faut savoir prendre du recul sur le marketing et écouter sa propre peau plutôt que les publicités.

Il n’y a pas de mal à réduire sa routine soin pour voir de quoi votre peau a réellement besoin.

Si vous appliquez plusieurs nouveaux produits en même temps et que vous ne constatez pas d’amélioration, il serait peut-être préférable de les essayer un par un. Prenez le temps de les tester pendant quelques jours voire semaines puis d’étudier l’évolution de votre peau, pour voir clairement les effets prodigués ou non. Quand vous arrivez à une conclusion concrète, il est alors temps de réajuster la routine sans s’encombrer des produits que vous savez maintenant inutiles, superficiels ou même néfastes pour votre peau.

Certains produits ne vont pas ensemble

L’inconvénient du layering, c’est qu’il faut mine de rien réfléchir un petit peu avant de constituer sa routine. En effet, certains actifs/ingrédients ne sont pas compatibles : si on les superpose, ils peuvent annuler les effets de l’un et/ou de l’autre, ou même devenir de parfait petit combo irritant. Un plaisir, hein ?

Ne prenez pas peur pour autant : les marques sont soumises à énormément de normes, notamment celle du surdosage pour éviter un maximum de réactions indésirées. Je vous ferais tout de même un article sur les actifs/ingrédients incompatibles si ça vous intéresse ! Ça vous éclairera peut-être sur certains produits que vous avez possiblement mal utilisé.

Votre portefeuille sera content

Passer de 10~12 produits à 3 ou 4, ça représente de sacrées économies ! Si vous adoriez le layering mais que la diet se révèle très efficace sur vous, plus besoin de dépenser autant dans les soins.

Skincare diet

Quelle est la recette de la “skincare diet” ?

Il n’y a évidemment pas de règle absolue, mais on se rejoint à peu près tous pour proposer seulement trois étapes :

JOURNUIT
J Étape 1 : NettoyantN Étape 1 : Démaquillant
J Étape 2 : HydratantN Étape 2 : Nettoyant
J Étape 3 : Protection solaireN Étape 3 : Hydratant

 

Démaquillant / Nettoyant : Peu importe la routine que vous décidez d’adopter à terme, le nettoyage en profondeur et surtout quotidien du visage n’est pas une option. Que vous vous maquilliez ou non, c’est primordial pour la santé première de votre peau. De même pour le démaquillage le soir, qu’on ne saute pas pour aller frotter directement avec le nettoyant… Il n’y a que 3 étapes, pas de raison d’en sauter une non ?

Hydratant : Sous forme de crème pour les peaux très sèches à normales ou plutôt un gel rafraîchissant pour les peaux mixtes à grasses, c’est le strict minimum alors armez-vous du bon produit !

Protection solaire : Eh oui, il n’y a que 3 étapes mais celle-ci en fait partie… pour vous dire à quel point elle est importante en toutes circonstances. Le soleil étant le principal acteur du vieillissement de la peau, c’est la protection solaire qui va la protéger sur le long terme. Encore une fois, il n’y a que 3 étapes alors à quoi bon la sauter ?


Skincare diet

Mon avis sur la “skincare diet”

Je pense que c’est bien de ne jamais rien prendre pour acquis, et de constamment remettre les produits qu’on utilise sur le banc d’essai. Ça nous pousse à écouter et comprendre notre peau au quotidien, et ça ne peut que lui faire du bien !

Malgré ce que vous pourriez croire, je fais partie de la team feignasse qui appelle “skincare diet” les jours où j’ai la flemme d’appliquer plus de produits que ça ! Ça arrive. Ce que je sais pour sûr, c’est que ma peau déteste qu’on ne s’occupe pas d’elle et me le fait bien savoir. À contrario, celle de ma mère s’est toujours très bien portée malgré qu’elle lui donne encore moins d’attention que la blogueuse beauté que je suis n’ose l’avouer. haha

Le layering m’a toujours réussi, cela dit. Quand les jours de flemme se sont succédés et que ma peau n’était VRAIMENT pas contente, je reprenais religieusement mon millefeuille et je retrouvais cette dernière au top de sa forme : Éclatante, douce, ferme et hydratée.
Elle n’est jamais parfaite car j’ai une petite acné hormonale au niveau de la mâchoire, mais “écouter sa peau” signifie aussi comprendre ce que genre d’imperfections ne se gèrent pas avec les soins mais bien par l’intérieur. C’est un autre souci ! Je ferais donc partie de la team layering pendant encore un long moment car j’aime beaucoup trop les gommages, les masques en tissu et superposer différents sérums qui FONT la différence.

Je sais cependant d’expérience que la “skincare diet” pourrait correspondre à plus de personnes qu’on ne le pensent, et que ça vaut le coup de tester pendant un petit mois. ;)

Qui se met à la skincare diet ?

6 Comments
Previous Post
Annie's Way Moisturizing Essence Hyaluronic Acid
Next Post