Clarins Addition Concentré Éclat : Petite triche bonne-mine autorisée !

Il m’aura fallu 25 ans pour me lancer dans les auto-bronzants et je crois qu’on ne peut plus m’arrêter… Je suis en bonne voie pour devenir une vraie cagole ! hahaha

Parlons sérieusement : Ça fait quelques mois que j’ai craqué pour l’auto-bronzant corps australien Loving Tan et j’en suis ravie, mais je dois avouer que j’étais pas hyper sereine de l’appliquer sur ma teinte. Non pas que la composition me fasse peur car elle est super cool, mais une seconde d’inattention et bonjour la grande trace au milieu de la face ou dans le cou, les oreilles…

C’est lors de l’inauguration de la boutique Clarins au Grand Hôtel Dieu de Lyon que je suis tombée sur ce produit. En réalité, je ne suis pas vraiment « tombée » dessus puisque ma copine Iris était dans l’optique de se l’acheter et m’en avait parler 5 minutes avant, et la vendeuse n’a pas attendu que mes yeux se posent plus de 3 secondes dessus pour me vanter ses mérites – tant à titre pro que perso… Et moi, vous me connaissez : Je suis faible. Donc j’ai dégainé ma carte bleue plus vite que l’éclair. :p

Clarins Addition Concentré Éclat : Auto-bronzant, hâle sur mesure

Tout est dans le titre certes, mais quand on voit le gabarit de la chose… on se gratte un peu la tête ! Notre Clarins Addition Concentré Éclat est un tout petit flacon de 15ml aux embouts dorés. Je ne sais pas si le plastique transparent au centre quant à lui est coloré marron ou si c’est le produit qui a teinté son contenant, mais les gouttes qui en sortent sont exactement de cette couleur.

Comment ça marche ?

En parlant de ces gouttes, on les fait d’ailleurs sortir par pression sur la partie basse du flacon, qui est une espèce de matériau souple qui permet au produit de sortir goutte à goutte. De cette manière, on ne risque aucune fuite en l’emmenant partout avec nous, ni aucune casse puisque c’est du plastique robuste. Parce qu’exploser un auto-bronzant liquide dans ma trousse de toilette, ma valise ou un sac à main… Ma phobie ?!
Rien qu’avec ce petit geste, j’ai l’impression de faire ma propre tambouille et j’adore ça.

Ces gouttes en question, on ne les applique pas à même la peau : Elles se mélangent à notre soin quotidien ! Enfin « notre » soin quotidien… Quand on a minimum 5 comme moi, je me suis forcément demander si je devais l’appliquer au début, au milieu ou à la fin. Eh bien après avoir essayé les trois méthodes, je reste sur un mélange avec mon premier soin après nettoyage -mon toner hydratant- car c’est le plus ‘proche’ de la peau ! Ça fonctionne très bien, et c’est ce que je vous conseille. Il suffit que vous mettiez un produit un peu trop épais qui fasse barrière juste avant pour gâcher le précieux élixir…
Si vous n’avez pas de toner hydratant ou que vous l’appliquez avec un coton, mettez-le plutôt avec votre sérum, votre huile, votre crème… Le premier soin que vous appliquez avec les doigts quoi. ;)

C’est la solution ultime pour celles qui veulent prendre des couleurs sans bronzer, mais juste en prenant soin d’elles ! Le fait de mélanger les gouttes à un soin permet d’appliquer l’auto-bronzant hyper uniformément – absolument 0 RISQUE d’avoir une quelconque trace, je vous en donne ma parole haha. C’est même l’occasion de ne plus délaisser le cou, le décolleté et les oreilles lors de votre routine cocooning…

La recette est très simple : 3 gouttes par jour jusqu’à obtention du hâle désiré puis on l’entretient à 2 gouttes. Vous pouvez tout à fait trouver votre propre rythme tout au long de l’année en appliquant 2 gouttes tous les deux jours pour un effet bonne mine, et repartir sur une « cure » de 3 gouttes par jour pour les belles saisons. Ça s’entretient très bien, mais ça part très vite aussi (2 ou 3 jours sans application pour retrouver notre teinte naturelle).

Voir la composition
AQUA/WATER/EAU, DIHYDROXYACETONE, ALCOHOL, GLYCERIN, ALOE BARBADENSIS LEAF JUICE, ERYTHRULOSE, XANTHAN GUM, CARAMEL, CITRIC ACID, ETHYLENE BRASSYLATE, POTASSIUM SORBATE, SODIUM BENZOATE [S1390A]

La composition est étonnement courte !
L’ingrédient auto-bronzant principal est la dihydroxyacétone ou DHA qui est une molécule d’origine naturelle qui réagit « chimiquement » (n’ayez pas peur de ce mot, bon sang) avec les acides aminés qui compose la surface de l’épiderme, permettant ainsi de « foncer » la peau. Même principe que le sucre sous chaleur, pour vous schématiser un peu le truc !
Couplé avec l’érythrulose, actif aussi naturel qui permet quant à lui un hâle progressif, on obtient un vrai combo auto-bronzant de qualité, et très naturel pour une composition dite « conventionnelle’ s’il vous plait !
On note même la présence d’extrait d’Aloe Vera en bonne position en plus d’autres agents hydratants, équilibrants et quelque conservateurs « obligatoires » etc… Enfin, vous serez aussi ravi(e)s que moi de savoir que notre objet ultime de la tricherie est non-comédogène. Si vous avez une peau capricieuse, il ne rajoutera pas de petits boutons quoi. ;)

Résultats

Si vous êtes encore septique, sachez que le hâle est immédiat : Dès la première application, mon visage avait pris des couleurs en quelques minutes ! C’est assez subtil au début, vous ne le verrez peut-être pas si vous avez l’habitude de bronzer ou de jouer avec les auto-bronzants depuis longtemps mais pour quelqu’un qui a été très blanche toute sa vie, j’ai immédiatement vu la différence.

Pour atteindre le hâle médium qui me convenait (pour faire un minimum honneur à mes origines hispaniques), j’ai appliqué 3 gouttes par jour pendant 5 jours. Au bout du 5ème jour, j’avoue m’être regardé dans le miroir et avoir dit « WOW ! Je peux m’inventer 15 jours de vacances aux Caraïbes easy ! » pour vous dire, haha.
Ma cushion The Face Shop qui, avant mon auto-bronzant corps, ressortait carrément ORANGE sur moi (mais j’avais déjà prévu le coup pour l’article ;) était limite BLAFARDE par dessus mon hâle. Ce n’était plus juste une différence que JE pouvais constater, mais tout mon entourage l’avait remarquer. En positif évidemment, car même si on pousse la triche un peu loin comme moi avec mes 5 jours à 3 gouttes, je n’ai jamais fini orange-cagole. Ça faisait bronzée. Naturellement bronzée, sans le cancer de la peau merci au revoir. :’)

Un flacon de 15ml peut paraître minuscule au creux de la main, mais à raison de 3 gouttes par jour ça dure un certain moment. Vous pouvez le retrouver au prix de 28€ chez l’e-shop et les boutiques Clarins ! Je suis vraiment satisfaite de cet auto-bronzant hâle sur mesure Clarins Addition Concentré Éclat et je le rachèterais avec plaisir. Il a dorénavant sa place permanente dans ma routine skincare. ♡

Quelle est votre expérience avec les auto-bronzants ? Vous lanceriez-vous avec un produit comme cette petite merveille ?

2 Comments
Previous Post
J.ONE Jelly Pack best k-beauty glue primer
Next Post