Dans la catégorie MAKEUP... MAKEUP

Benefit BADgal BANG! Mascara : Celui qui m’a réconcilié avec les brosses picots ?

Benefit BADgal BANG! mascara

Benefit BADgal BANG! mascara

Comme une bonne majorité d’entre nous, j’ai eu mon époque They’re Real de Benefit : Lorsqu’il est sorti, les brosses en picots étaient encore plus ou moins inconnues au bataillon et ce mascara a fait fureur car il donnait vraiment beaucoup de longueur sans faire de pâtés. J’ai d’ailleurs une amie qui l’utilise encore (et probablement pour toujours) mais il faut dire qu’elle a de sacrés longs cils pour aider en amont…

Puis le Better Than Sex de Too Faced est sorti (cadeau, l’article de 2014 haha) et j’ai lâchement abandonné Benefit pour la brosse volumineuse en forme de sablier, cette fois-ci plutôt en poils synthétiques. Juste après, Benefit en a remis une couche avec son Roller Lash mais ce fut un ÉNORME FLOP pour moi. Je n’étais donc pas prête à repartir chez eux de si tôt.
Depuis, j’ai découvert le Velvet Noir de Marc Jacobs qui reste un de mes grands favoris de la planète entière (dont la brosse est finalement assez similaire au Better Than Sex : fluffy et en poils) et j’ai surtout eu des extensions de cils pendant environ 1 an.

Voilà pour mon périple mascara de ces dernières années.

Pourtant, j’ai récemment reçu le format voyage du petit dernier de chez Benefit, le BADgal BANG! Mascara, auquel j’ai tout d’abord lancé un regard suspicieux puis j’ai fini par lui laisser une chance… et absolument sans regret, vous allez voir !

Benefit BADgal BANG! mascara

Benefit BADgal BANG! Mascara, test et avis

Je me souviens que Benefit n’avait vraiment pas lésiné sur les moyens pour le lancement de ce mascara puisqu’ils avaient envoyé de grosses influenceuses en voyage. Je me souviens encore du petit sac à dos en forme de fusée qu’elles avaient toutes reçu et qui contenait le fameux mascara : À partir de ce moment-là il est toujours resté dans un petit coin de ma tête je crois !

Pour avoir comparé le full size avec le format voyage (qui est encore différent de la miniature), ce dernier est très fidèle en terme de packaging, de brosse et de texture donc c’est pour ça que je me permets de vous la montrer aujourd’hui. Le tube est en plastique noir mat et le capuchon est orné de faux clous plats. Les écritures quant à elles sont argentées et rose métallisée, le tout donnant un côté très rock à notre petit mascara.

Parlons du plus interéssant (même si le packaging est toujours important, on va pas se le cacher) : La brosse ! Les picots, c’est quand même la marque de fabrique des mascaras Benefit non ?

Benefit BADgal BANG! mascara

Ce qui m’a tout de suite marqué, c’est la taille de cette brosse picots : Avec une telle longueur, on peut atteindre les extrémités sans effort ni difficulté !
Quand à sa forme, elle est beaucoup moins volumineuse que certaines brosses en vogue. Elle est légèrement plus évasée du côté du manche pour finir avec des picots microscopiques sur l’autre extrémité.

Des résultats très concluants

Pour encore mieux vous situer où j’en étais, les extensions ne m’ont pas bousillé les cils mais je trouve qu’après avoir arrêté, elles me les ont tout de même laissé un peu plus court qu’à l’ordinaire. J’ai donc naturellement repris sur le Velvet Noir de Marc Jacobs et alors peut-être qu’inconsciemment j’avais toujours la vision des faux cils dans ma tête, mais il m’a relativement déçue sur mes cils que je trouvais éperdument plus courts qu’avant.

Alors que la longueur n’était pas un souci pour moi avant et que je préférais accentuer sur le volume (et le Marc Jacobs est PAR-FAIT pour ça), c’est au moment où mes besoins ont changé que le Benefit BADgal BANG! Mascara est entré en scène :

Benefit BADgal BANG! mascara lashes Benefit BADgal BANG! mascara lashes

Sa brosse picots permet d’appliquer la matière de façon très définie et ciblée sur les cils, de sorte à miser à 100% sur la longueur selon moi. Et le pari est relevé avec brio ! En plus de ça, je trouve qu’il fournit la pigmentation, la courbure et même le volume nécéssaires.
La marque mise beaucoup sur le volume mais je trouve que la longueur reste le vrai point fort des brosses picots. ;)

Facilité & efficacité

J’adore le fait de pouvoir atteindre facilement les petits cils du coin interne avec l’extrémité de la brosse, même si j’aurais préféré qu’elle soit un petit peu moins réduite à cet endroit justement car le manque de relief à tendance à laisser le produit s’agglomérer et à s’empâter sur les cils. C’est vraiment le seul minuscule défaut que je pourrais lui donner car il ne fait pas réellement de pâté, il y a juste un petit peu plus de produit à cet endroit de temps en temps et c’est un coup de main à prendre.

Il ouvre instantanément le regard en agrippant et recourbant la totalité des cils, encore une fois avec une facilité déconcertante !

Au final, c’est long pour une revue mascara puisqu’une photo vaut mille mots !

Le Benefit BADgal BANG! Mascara m’a définitivement réconcilié avec les brosses picots (et la marque elle-même, que j’avais complètement délaissé), il est parfait pour celle qui cherche des cils longs, noir et définis ! Il va booster le potentiel de vos cils au maximum à travers une longueur, une courbure, une noirceur et un volume malléable.

Le format full size est disponible au prix de 27,50€ chez Sephora, soit le prix d’un bon mascara sans entrer dans le haut de gamme !

Vous l’avez déjà testé ? Que pensez-vous des brosses picots en général ? Racontez-moi votre propre expérience avec les mascaras pendant ces dernières années !

Benefit BADgal BANG! mascara

9 Comments

The Face Shop Gelato Tint : On voudrait en manger ! (TesterKorea)

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

Il y a de ces produits qu’on apprend à aimer, et d’autres qui sont de véritables coups de coeur : Les The Face Shop Gelato Tint m’ont tapé dans l’oeil dès leur sortie, et je suis ravie d’avoir pu tester ma teinte préférée grâce à l’un de mes e-shops favoris pour vous en parler aujourd’hui : TesterKorea !

TesterKorea, eshop phare de la k-beauty

TesterKorea est un e-shop k-beauty que je ne vous présente plus car il est leader dans son domaine : Ils ont absolument tous les produits que vous cherchez et si ce n’est pas le cas, vous pouvez leur demander de les entrer en stock pour vous ! C’est probablement la boutique en ligne sur laquelle j’ai le plus acheté de produits. Au delà de ça, je ne cesse de vous la recommander dans la liste de mes e-shops favoris et ce n’est pas pour rien. ;)
À chaque commande, vous recevez des petits pochons d’échantillons variés et ça donne l’impression de recevoir plus que ce qu’on attendait. Moi et ma boîte aux lettres, c’est Noël tous les jours je vous jure haha.

Il ne faut pas cependant pas être pressé car avec la montagne de commandes qu’ils ont à préparer tous les jours, il y a un petit délai de préparation. Si toutefois certains de vos produits ne sont plus en stock d’ici là, ça m’est déjà arrivé et ils vous envoient un mail en proposant de choisir une autre alternative.
Un service un peu long mais toujours présent, avec une gamme de choix in-com-pa-rable aux autres e-shops.

Les frais de port sont calculés en fonction du poids de vos articles, je vous recommande donc de commander avec des copines pour être un maximum rentable !

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

The Face Shop, marque coréenne occidentalisée ?

C’est lors d’un évènement organisé par TesterKorea que j’ai eu l’occasion de recevoir un produit The Face Shop. C’est une marque de cosmétiques coréens que je ne devrais pas vous présenter non plus car c’est probablement la plus présente en occident ! C’est l’une des seules marques qui comporte du français sur ses packagings car elle est officiellement distribuée au Canada.
Autant réputée pour la qualité de ses produits que pour ses collections tantôt chic tantôt loufoques grâce aux nombreuses collaborations qu’elle nous a présenté, le dernier produit The Face Shop en date que j’ai adoré était la Miracle Cushion.
Autant axée soin que maquillage, je pense que je lui préfère sa gamme maquillage qui est très qualitative et accessibles ! Certains soins doivent valoir le coup mais je préfère souvent me tourner vers des marques qui ne font que ça. Si vous avez des références à me conseiller, je vous attends dans les commentaires !

The Face Shop Gelato Tint, test et avis

Les The Face Shop Gelato Tint ont fait leur grande apparition sur les réseaux sociaux il y a quelques semaines voire quelques mois maintenant. J’ai tout d’abord été assez surprise de ne pas en voir plus que ça, puisque la marque elle-même n’avait partagé que un ou deux visuels. Sur ces derniers, on ne voyait même pas quel genre d’embout ou de texture c’était, donc j’ai fini par passer à autre chose.

Mais ça, c’était sans compter de recevoir la teinte #05 Brown Bonbon sur laquelle j’avais particulièrement flashé !

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

Notre Gelato Tint arrive dans un emballage plastique transparent qui laisse tout de suite apercevoir le produit. Puisque j’ai choisi la teinte marron, la bande sur le plastique l’est également et j’imagine que ça doit changer en fonction de chaque teinte.

En sortant le Gelato Tint de son emballage, on a un mélange de texture dans les mains : Le cône est en plastique dur tandis que le capuchon en forme de boule de glace au chocolat parsemé de confettis comestibles est en silicone.

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

En dévissant notre fausse petite boule de glace en chocolat, on découvre une tige avec un embout mousse. Yes ! Je ne porte plus que ça maintenant et je n’étais toujours pas sûre du format à la reception.
La mousse au bout de la tige est plus fluffy que d’autres, et on comprend vite pourquoi : La texture du Gelato Tint est si particulière !

C’est une texture veloutée et semi-matte qui glisse facilement sans vraiment sécher. Elle est assez épaisse et permet donc de lisser les lèvres sans pour autant filer dans les ridules. Puisqu’elle ne sèche jamais, elle ne tiraille pas les lèvres et c’est un vrai bonheur de l’appliquer et de la porter.

En ce moment, j’aime beaucoup flouter les bords de mes lipsticks. Son côté velouté rend l’opération excessivement facile sans laisser de démarcation : tant en gradient qu’en full lips, j’adhère.

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

Puisque les autres teintes s’appellent toutes « Strawberry and Cream » ou encore « Cherry Burgundy » etc, on pouvait se douter que les Gelato Tint serait parfumé en fonction de leur nom ou de la couleur de la boule de glace : Ça n’a pas manqué ! Mon Brown Bonbon sent quelque chose qui se rapproche du… chocolat ! L’odeur est assez fidèle, mais le côté chimique ressort un peu trop pour que je trouve ça gourmand. Ce n’est cependant pas écoeurant sur les lèvres et pour l’effort, je donne un point haha.

Vous l’aurez vu, la teinte de ce The Face Shop Gelato Tint #05 Brown Bonbon est un rouge clair légèrement maronné tellement doux ! J’ai bien fait de craquer pour cette teinte qui change de mes nudes et mes corails habituels. Elle peut s’adapter à n’importe quelle tenue en fonction des moodd et du reste du maquillage de la journée.

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

Concernant la tenue, elle est vraiment bonne pour un rouge à lèvres qui transfert : On remarque sur le dos de ma main que lorsqu’on retire le produit, la couleur s’est légèrement tinté sur ma peau et n’en bouge plus. Le terme de « Gelato TINT » prend donc tout son sens. ;)

En plus du packaging en forme de cornet de glace qui me donne envie de le sortir devant tout le monde à chaque fois, c’est une véritable partie de plaisir de l’appliquer ! Un sans-faute pour The Face Shop et ses Gelato Tint tant visuellement qu’au touché.

Toutes les teintes sont en stock et à shopper chez TesterKorea pour 9000 wons en promotion, soit 7,15€ unité. On ne se ruine pas !

The Face Shop Gelato Tint Brown Bonbon swatch

8 Comments

Convaincue par les Etude House Soft Drink Tint ?

Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch

Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy

Il y a quelques semaines, je vous présentais les nouveautés de la marque de cosmétiques coréens Etude House, aka les Soft Drink Tint qui m’ont to-ta-le-ment fait craquer !

J’ai eu le plaisir de pouvoir recevoir la teinte de mon choix grâce à l’eshop k-beauty lyonnais Sokosmetique, et je peux maintenant vous donner mon avis sur ces petites bouteilles qui ont fait chavirer nos coeurs à l’unisson !

Etude House Soft Drink Tint

Je ne présente plus la marque Etude House, évidemment : Que vous connaissiez la k-beauty de près ou de loin, Etude House est LA marque coréenne girly et accessible qu’on s’arrache toutes, à toutes âge. C’est l’une de mes marques préférées depuis des années, et ça ne risque pas de changer s’ils continuent de sortir des produits aussi mignons.

Je ne vais pas me répéter puisque j’ai déjà présenté la collection de manière théorique dans mon précédent article, alors passons directement à la revue !

Mon choix s’est porté sur la teinte ‘Grapefruit Fantasy‘, mais les swatches m’ont beaucoup fait hésiter : Je souhaitais une couleur estivale et je me tourne toujours vers les pêches / corails / nude etc, je ne suis pas très rose. Et donc comme je vous le disais, les swatches de la marque m’ont laissé perplexe car le rose de la collection s’appelle ‘Peach Toktoktok’ et semble être tout à fait ce que j’aime ! Il faisait même passer le Grapefruit Fantasy pour un orange criard… Heureusement j’ai souhaité creusé un peu plus en cherchant des swatches de clients, et il s’avère que le notre rose était TRÈS rose, et le orange… eh bien, plus doux que ce que je pensais. En le recevant, j’ai su que j’avais fait le bon choix. ♡

Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy

Notre Etude House Soft Drink Tint à l’unité arrive dans un emballage rouge en forme de distributeur. À partir de là… Difficile d’être impartiale haha. La mignonnerie de la k-beauty retourne autant mon cerveau qu’à la vue d’un bébé chat !

Découvrons maintenant le produit en lui-même, la fameuse mini bouteille de soda ! Elle est plus grosse en main que ce que je pensais, elle est également assez lourde et très bien finie. Les extrémités sont d’un joli corail, et je remarque des détails que je n’avais pas forcément vu lors de mon premier article : Il y a des petits pamplemousses dessinés sur l’étiquette… Et ça sent réellement le pamplemousse ! Les agrumes font partie des rares aliments que je déteste, mais c’est une odeur aussi gourmande que fraîche que j’aime finalement beaucoup. (ça me donne complètement envie de sentir celui à la pêche et au raisin ohlala)

Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch

Quand on dévisse le haut du produit (pas seulement le capuchon, sinon ça ferait trop court en main), on découvre une petite tige avec un embout mousse biseauté. L’application est très facile, j’ai en tout cas l’habitude puisque je ne possède quasiment plus de lipsticks classiques ! Et vous ?

La teinte est plus foncée que celle dépeinte sur la bouteille, mais on l’aperçoit au premier coup d’oeil car cette dernière est transparente. Sur la main, elle ressort… ben pamplemousse, ça ne pourrait pas être plus adapté haha.

Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch Cet Etude House Soft Drink Tint n’a d’ailleurs pas volé le terme « tint » dans son nom, puisque c’est une véritable encre qui marque VRAIMENT la peau. Après l’avoir laissé posé quelques minutes le temps de prendre les photos et de me maquiller, j’ai essayé de le faire partir à l’huile, au savon… Rien à faire. Il est resté plusieurs jours sur ma main.

Du coup pour les lèvres… Ça promet n’est-ce pas ?

Non seulement le produit est frais et gourmand sur les lèvres, mais il se répartit uniformément avec facilité, ne colle pas et n’assèche pas le moins du monde ! Au contraire, il ressemble à une laque à lèvres avec quelques reflets de lumière les premières minutes mais une fois l’excédent retiré, il n’y a aucune sensation de produit sur les lèvres et la couleur est pourtant bien là !

Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch

À porter en gradient lips ou en full lips, mon coeur balance… Ça dépend des jours. Dans tous les cas, je l’adore car je ne me soucie pas de ne plus en avoir sur les lèvres au cours de la journée : Après une journée entière, des repas et même le démaquillage… Les lèvres restent colorées, cette fois de manière légèrement plus rose corail.

En résumé : Il est ultra mignon, se glisse partout, sent bon, tient bien et est confortable. Que demande le peuple ? 

Cet Etude House Soft Drink Tint en teinte Grapefruit Fantasy est une belle réussite pour moi, et ça me donne vraiment envie de tester les autres ! On commande ensemble ? haha

Ils étaient chez Sokosmetique pour 7,99€ mais victime de leur succès, je vous propose alors de les shopper sur Jolse pour 6,58€ en promo (frais de port compris) ♡

Comment trouvez-vous les packagings de ces Soft Drink Tint ? Aimez-vous Etude House ?

Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy Etude House Soft Drink Tint Grapefruit Fantasy swatch

17 Comments

Sulwhasoo Perfecting Cushion Brightening : Une franche réussite !

Je vous avais annoncé le grand retour des cushions sur le blog, et je ne blaguais pas ! Ce qui est cool avec les coussins de teint (et vous allez me prendre pour une folle), c’est que ça se termine relativement vite… Et moi, en tant que surconsommatrice aguerrie, j’aime changer régulièrement. Découvrir un nouveau boitier, un nouveau fini, la sensation du pad tout neuf dans une cushion qui regorge de produit… Je m’en lasse pas, et ça donne un but à ma collection haha.

Mon train de vie actuel me permet de ne pas me maquiller tous les jours contrairement aux 10 dernières années d’étudesalors une cushion me fait tout de même 2 bons mois, mais je pense qu’elle ne m’en ferait qu’un en usage quotidien. Heureusement que ça ne coûte pas très cher, surtout lorsque vous avez trouvé votre graal et que vous n’avez plus que les recharges à acheter. ;)

Le temps que je finisse ma cushion The Face Shop que j’avais réellement adoré, j’ai reçu la dernière cushion signée Sulwhasoo par les Galeries Lafayette : la Sulwhasoo Perfecting Cushion Brightening et son boîtier « Golden Birds » en édition limitée !

La marque coréenne Sulwhasoo

Les adeptes des cosmétiques coréens connaîtront déjà forcément la marque, on en auront au moins entendu parler… mais pour les autres : Sulwhasoo est une marque coréenne qu’on pourrait qualifier de milieu / haut de gamme aux packagings et ingrédients luxueux, ciblant plutôt les peaux matures (et les porte-feuilles qui vont avec haha)

La marque est officiellement arrivée en France en Septembre 2017, aux Galeries Lafayette Haussman de Paris. Les parisiennes peuvent désormais se procurer de nombreux soins de la marque en passant par quelques cushions… dont celle que je vous présente aujourd’hui !

Sulwhasoo Perfecting Cushion Brightening, mon avis !

Le boîtier original est blanc nacré avec des moulures en relief. Cette édition limitée « Golden Birds » met en scène deux oiseaux avec un ruban rouge dans le bec sur une branche d’arbre en fleurs. Les oiseaux sont le symbole de la chance et du bonheur, rien de mieux pour apprécier cette cushion dès le premier coup d’oeil !

C’est la première fois que j’ai en main une cushion Sulwhasoo, et on comprend tout de suite le positionnement de la marque : Tous les boîtiers de toutes les marques sont relativement similaires, mais celui-ci semble de meilleur qualité, dans un plastique légèrement plus lourd et plus travaillé : Il est mat avec des détails argentés, ce qui fait absolument tout son charme ! Il est sublime et représente à lui tout seul un objet de collection. ♡
À l’intérieur, on découvre un miroir intégrer, un pad avec le logo de la marque et un opercule fraîcheur qui conserve le fameux coussin de teint.

J’ai choisi la teinte No.23 Beige Moyen, qui correspond sans surprise à ma carnation puisqu’ils ont gardé la numérotation coréenne en guise de repère.

Le produit a une odeur assez forte, qui va très bien à l’image de Sulwhasoo je trouve : Ça ressemble à un mélange de plante, de ginseng etc… J’aime beaucoup. Évidemment c’est propre à chacun, mais ça reste un produit teint donc ce n’est évidemment pas une odeur qui reste.

Je ne savais pas à quoi m’attendre au niveau de la couvrance : Par habitude, j’ai tendance à rechercher la plus grosse couvrance possible par rapport aux imperfections et aux rougeurs que je souhaitais masquer par le passé, mais je commence à réaliser que ma peau est moins marquée, plus unifiée, et que je n’ai plus besoin d’une couvrance quasi-opaque. Yay !
Je dirais donc qu’il s’agit d’une couvrance moyenne mais très modulable tout de même pour celles qui auraient toujours des choses à cacher. En tout cas, un seul passage fait complètement le travail sur mes rougeurs, et si vous n’avez rien à cacher… appliquez-la au moins pour sa protection solaire ?

Car oui, c’est une des propriétés les plus mises en avant (voire un peu trop) chez cette cushion : Sa protection solaire ! Un comble car ils en parlent partout sur l’emballage, les conseils d’utilisations etc… Mais ils ne disent rien sur l’indice de protection en lui-même. La marque me confirme SPF50 PA+, ce qui est carrément optimal, mais ça n’aurait pas été un luxe de l’afficher directement sur le produit non ?
La protection solaire est le genre de « bonus plus qu’indispensable » pour une cushion selon moi : C’est à dire que je l’applique pour unifier mon teint et remplacer un fond de teint, mais je ne l’applique pas POUR sa protection solaire. Vous comprenez ? C’est probablement pareil pour vous ? haha

En plus d’unifier, cette version brightening illumine réellement le teint : La couleur du produit n’est pas du tout terne sans pour autant virer orange ni s’oxyder au fil des heures. La Sulwhasoo Perfecting Cushion Brightening est enrichie en extraits de :

  • Ginseng
  • Miel
  • Eau de réglisse
  • Magnolia
  • Graine de lotus sacré
  • Feuille de lys tigré
  • Racines de pivoine de Chine
  • Racines de sceau de Salomon odorant
  • et du Pearlescent Complex développé par la marque elle-même, afin d’obtenir un teint radieux, lumineux. Une franche réussite !
Voir la composition
GLYCYRRHIZA URALENSIS (LICORICE) ROOT EXTRACT, ZINC OXIDE (CI 77947), PHENYL TRIMETHICONE, CYCLOPENTASILOXANE, TITANIUM DIOXIDE (CI 77891), ETHYLHEXYL METHOXYCINNAMATE, BUTYLENE GLYCOL, BUTYLENE GLYCOL DICAPRYLATE/DICAPRATE, CYCLOHEXASILOXANE, LAURYL PEG-9 POLYDIMETHYLSILOXYETHYL DIMETHICONE, ARBUTIN, WATER, CETYL PEG/PPG-10/1 DIMETHICONE, DIMETHICONE, SODIUM CHLORIDE, SORBITAN ISOSTEARATE, ACRYLATES/ETHYLHEXYL ACRYLATE/DIMETHICONE METHACRYLATE COPOLYMER, ALUMINUM HYDROXIDE, MICA (CI 77019), POLYSILICONE-11, STEARIC ACID, POLYMETHYL METHACRYLATE, DISTEARDIMONIUM HECTORITE, TRIETHOXYCAPRYLYLSILANE, HDI/TRIMETHYLOL HEXYLLACTONE CROSSPOLYMER, GLYCERIN, CAPRYLYL GLYCOL, PHENOXYETHANOL, ETHYLHEXYLGLYCERIN, ALCOHOL, DISODIUM EDTA, ADENOSINE, SODIUM HYALURONATE, MOTHER OF PEARL, SILICA, PROPANEDIOL, 1,2-HEXANEDIOL, NELUMBO NUCIFERA SEED EXTRACT, PAEONIA ALBIFLORA ROOT EXTRACT, LILIUM TIGRINUM FLOWER/LEAF/STEM EXTRACT, REHMANNIA GLUTINOSA ROOT EXTRACT, POLYGONATUM OFFICINALE RHIZOME/ROOT EXTRACT, PANAX GINSENG ROOT EXTRACT, HONEY, MAGNOLIA BIONDII FLOWER EXTRACT, IRON OXIDES (CI 77492), IRON OXIDES (CI 77491), IRON OXIDES (CI 77499), FRAGRANCE

Sulwhasoo Perfecting Cushion Brightening, les résultats

Concernant le rendu et la tenue, c’est également une très bonne élève : Notre cushion ne marque pas du tout les peaux mortes et les zones de sècheresse et unifie donc autant la couleur que la texture. C’est extrêmement important pour moi ! Ma peau déshydratée ne pardonne pas du tout les produits qui marquent ne serait-ce qu’un peu, c’est complètement rédhibitoire. Elle tient très bien toute la journée sur ma peau mixte à grasse avec un voile de poudre sur la zone T.

Selon le petit papier au fond de la boîte que personne ne lit sauf moi pour pouvoir vous faire un article complet, il n’y a pas moins de 7 couleurs différentes. Un bon point pour une marque coréenne qui s’implante sur le marché occidental, c’est peu de le dire.

Le boîtier limité « Golden Birds » n’a été proposé qu’en magasin, et la version Brightening classique sera en vente sur le site des Galeries Lafayette très bientôt selon la marque. Les futures éditions limitées devraient être également proposées en ligne, alors prenons notre mal en patience !
En attendant, vous pouvez shopper la version Brightening avec le boîtier blanc classique mais tout aussi joli chez Jolsepour 41€ recharge et frais de port compris, ou encore missBeautyKorea ou TesterKorea pour environ 40~43€, toujours avec la recharge ! Si vous avez des liens pour la version Golden Birds, n’hésitez pas à les mettre en commentaire. ♡

Connaissez-vous la marque Sulwhasoo ? Quels produits de la marque me recommandez-vous ?

10 Comments

Clarins Addition Concentré Éclat : Petite triche bonne-mine autorisée !

Autobronzant Clarins Addition Concentré Éclat

Il m’aura fallu 25 ans pour me lancer dans les auto-bronzants et je crois qu’on ne peut plus m’arrêter… Je suis en bonne voie pour devenir une vraie cagole ! hahaha

Parlons sérieusement : Ça fait quelques mois que j’ai craqué pour l’auto-bronzant corps australien Loving Tan et j’en suis ravie, mais je dois avouer que j’étais pas hyper sereine de l’appliquer sur mon visage. Non pas que la composition me fasse peur car elle est super cool, mais une seconde d’inattention et bonjour la grande trace au milieu de la face ou dans le cou, les oreilles…

C’est lors de l’inauguration de la boutique Clarins au Grand Hôtel Dieu de Lyon que je suis tombée sur ce produit. En réalité, je ne suis pas vraiment « tombée » dessus puisque ma copine Iris était dans l’optique de se l’acheter et m’en avait parler 5 minutes avant, et la vendeuse n’a pas attendu que mes yeux se posent plus de 3 secondes dessus pour me vanter ses mérites – tant à titre pro que perso… Et moi, vous me connaissez : Je suis faible. Donc j’ai dégainé ma carte bleue plus vite que l’éclair. :p

Clarins Addition Concentré Éclat : Auto-bronzant, hâle sur mesure

Tout est dans le titre certes, mais quand on voit le gabarit de la chose… on se gratte un peu la tête ! Notre Clarins Addition Concentré Éclat est un tout petit flacon de 15ml aux embouts dorés. Je ne sais pas si le plastique transparent au centre quant à lui est coloré marron ou si c’est le produit qui a teinté son contenant, mais les gouttes qui en sortent sont exactement de cette couleur.

Comment ça marche ?

En parlant de ces gouttes, on les fait d’ailleurs sortir par pression sur la partie basse du flacon, qui est une espèce de matériau souple qui permet au produit de sortir goutte à goutte. De cette manière, on ne risque aucune fuite en l’emmenant partout avec nous, ni aucune casse puisque c’est du plastique robuste. Parce qu’exploser un auto-bronzant liquide dans ma trousse de toilette, ma valise ou un sac à main… Ma phobie ?!
Rien qu’avec ce petit geste, j’ai l’impression de faire ma propre tambouille et j’adore ça.

Ces gouttes en question, on ne les applique pas à même la peau : Elles se mélangent à notre soin quotidien ! Enfin « notre » soin quotidien… Quand on a minimum 5 comme moi, je me suis forcément demander si je devais l’appliquer au début, au milieu ou à la fin. Eh bien après avoir essayé les trois méthodes, je reste sur un mélange avec mon premier soin après nettoyage -mon toner hydratant- car c’est le plus ‘proche’ de la peau ! Ça fonctionne très bien, et c’est ce que je vous conseille. Il suffit que vous mettiez un produit un peu trop épais qui fasse barrière juste avant pour gâcher le précieux élixir…
Si vous n’avez pas de toner hydratant ou que vous l’appliquez avec un coton, mettez-le plutôt avec votre sérum, votre huile, votre crème… Le premier soin que vous appliquez avec les doigts quoi. ;)

C’est la solution ultime pour celles qui veulent prendre des couleurs sans bronzer, mais juste en prenant soin d’elles ! Le fait de mélanger les gouttes à un soin permet d’appliquer l’auto-bronzant hyper uniformément – absolument 0 RISQUE d’avoir une quelconque trace, je vous en donne ma parole haha. C’est même l’occasion de ne plus délaisser le cou, le décolleté et les oreilles lors de votre routine cocooning…

Clarins Addition Concentré éclat, comment l’utiliser ?

La recette est très simple : 3 gouttes par jour jusqu’à obtention du hâle désiré puis on l’entretient à 2 gouttes. Vous pouvez tout à fait trouver votre propre rythme tout au long de l’année en appliquant 2 gouttes tous les deux jours pour un effet bonne mine, et repartir sur une « cure » de 3 gouttes par jour pour les belles saisons. Ça s’entretient très bien, mais ça part très vite aussi (2 ou 3 jours sans application pour retrouver notre teinte naturelle).

Voir la composition
AQUA/WATER/EAU, DIHYDROXYACETONE, ALCOHOL, GLYCERIN, ALOE BARBADENSIS LEAF JUICE, ERYTHRULOSE, XANTHAN GUM, CARAMEL, CITRIC ACID, ETHYLENE BRASSYLATE, POTASSIUM SORBATE, SODIUM BENZOATE [S1390A]

La composition est étonnement courte !
L’ingrédient auto-bronzant principal est la dihydroxyacétone ou DHA qui est une molécule d’origine naturelle qui réagit « chimiquement » (n’ayez pas peur de ce mot, bon sang) avec les acides aminés qui compose la surface de l’épiderme, permettant ainsi de « foncer » la peau. Même principe que le sucre sous chaleur, pour vous schématiser un peu le truc !
Couplé avec l’érythrulose, actif aussi naturel qui permet quant à lui un hâle progressif, on obtient un vrai combo auto-bronzant de qualité, et très naturel pour une composition dite « conventionnelle’ s’il vous plait !
On note même la présence d’extrait d’Aloe Vera en bonne position en plus d’autres agents hydratants, équilibrants et quelque conservateurs « obligatoires » etc… Enfin, vous serez aussi ravi(e)s que moi de savoir que notre objet ultime de la tricherie est non-comédogène. Si vous avez une peau capricieuse, il ne rajoutera pas de petits boutons quoi. ;)

Et les résultats ?

Si vous êtes encore septique, sachez que le hâle est immédiat : Dès la première application, mon visage avait pris des couleurs en quelques minutes ! C’est assez subtil au début, vous ne le verrez peut-être pas si vous avez l’habitude de bronzer ou de jouer avec les auto-bronzants depuis longtemps mais pour quelqu’un qui a été très blanche toute sa vie, j’ai immédiatement vu la différence.

Pour atteindre le hâle médium qui me convenait (pour faire un minimum honneur à mes origines hispaniques), j’ai appliqué 3 gouttes par jour pendant 5 jours. Au bout du 5ème jour, j’avoue m’être regardé dans le miroir et avoir dit « WOW ! Je peux m’inventer 15 jours de vacances aux Caraïbes easy ! » pour vous dire, haha.
Ma cushion The Face Shop qui, avant mon auto-bronzant corps, ressortait carrément ORANGE sur moi (mais j’avais déjà prévu le coup pour l’article ;) était limite BLAFARDE par dessus mon hâle. Ce n’était plus juste une différence que JE pouvais constater, mais tout mon entourage l’avait remarquer. En positif évidemment, car même si on pousse la triche un peu loin comme moi avec mes 5 jours à 3 gouttes, je n’ai jamais fini orange-cagole. Ça faisait bronzée. Naturellement bronzée, sans le cancer de la peau merci au revoir. :’)

Un flacon de 15ml peut paraître minuscule au creux de la main, mais à raison de 3 gouttes par jour ça dure un certain moment. Vous pouvez le retrouver au prix de 28€ chez l’e-shop et les boutiques Clarins ! Je suis vraiment satisfaite de cet auto-bronzant hâle sur mesure Clarins Addition Concentré Éclat et je le rachèterais avec plaisir. Il a dorénavant sa place permanente dans ma routine skincare. ♡

Quelle est votre expérience avec les auto-bronzants ? Vous lanceriez-vous avec un produit comme cette petite merveille ?

4 Comments

Battle kbeauty : Chateau Labiotte Wine Lip Tint vs. Wine Lip Tint Velvet !

K-beauty Chateau Labiotte Wine Lip Tint vs Wine Lip Tint Velvet !

J’avoue n’avoir jamais fait ce genre d’article sur mon blog, mais je suis contente de pouvoir vous présenter deux produits tout en les confrontant !

Je ne suis pas allée chercher bien loin puisqu’il s’agit de deux produits à lèvres de la marque de cosmétiques coréens Labiotte et ses fameux Wine Lip Tint… et la dernière édition Wine Lip Tint Velvet !
J’ai acheté la version classique en Corée l’été dernier, et j’ai craqué pour une teinte de la version Velvet quelques mois après sur Internet.

Chateau Labiotte Wine Lip Tint (original)

Avant de parler de quoi que ce soit d’autre, je pense qu’il est nécéssaire qu’on évoque le packaging ensemble : J’ai beau ne pas boire d’alcool dans la vraie vie, le côté proud frenchy qui sommeille en moi ne peut qu’aimer, qu’ADORER cette encre à lèvres en forme de bouteille de vin miniature !
Labiotte n’a rien laissé au hasard et chaque détail est plaisant : Le bouchon, la coiffe rouge en aluminium, l’étiquette, le médaillon, les noms français… (oui, je suis allée fouiner dans le lexique des bouteilles de vin pour trouver tout ça haha.) Tout y est !

Alors qu’on pourrait penser qu’il faudrait carrément dévisser le bouchon pour découvrir la tige applicatrice, ils n’ont pas poussé l’illusion jusqu’au bout et l’applicateur se dévisse plutôt juste au dessus de l’étiquette… Ce qui n’est pas plus mal, parce que le bouchon aurait été vraiment trop petit entre les doigts !
On découvre alors une tige avec un embout mousse légèrement biseauté et assez rigide, imbibé d’encre à lèvres…

J’ai choisi la teinte CR01 Rosé Coral pour mon tout premier Chateau Labiotte Wine Lip Tint. Je suis faible, mais vous commencez à me connaître et c’est typiquement le genre de teinte vers lesquelles j’adore me tourner, peu importe le fini.
Rosé Coral est donc un joli… rosé corail. Qu’est-ce que j’y peux s’il porte aussi bien son nom ? haha

La texture en elle-même est assez fluide et translucide, avec très très peu d’effet matière et un fini non collant. C’est une encre à lèvres qui sent très bon mais malheureusement, je trouve que sa fonction première de ‘tint’ n’est pas vraiment au rendez-vous car la pigmentation n’accroche pas bien aux lèvres. Déjà que la couleur est très discrète, lorsque vous ne sentez plus de matière sur vos lèvres, vous pouvez être certain.e.s qu’il n’y aura quasiment plus rien… Dommage.

Après, j’aime bien appliquer souvent des produits sur mes lèvres donc les retouches ne me dérangent pas, mais disons-le honnêtement : C’est loin d’être le tint du siècle. C’est mignon, discret, mais pas extraordinaire. Ça ressemble plutôt à une eau à lèvres qui s’estompera à la manière d’un lipstick classique.


Chateau Labiotte Wine Lip Tint Velvet

La version velours dite ‘velvet‘ arrive dans toujours dans un flacon en forme de bouteille de vin miniature, mais blanche cette fois-ci ! Je trouve que l’illusion marche moins bien, mais le produit n’en reste pas moins canon n’est-ce pas ?
L’étiquette est la même en tout cas, seule l’appellation [벨벳] au dos (en plus de la couleur de la bouteille qui est plus obvious) fera la différence entre cette version et l’originale.

L’applicateur est exactement le même, mais la matière n’a rien à voir : On est sur quelque chose de beaucoup plus pigmenté et opaque sans pour avoir une texture beaucoup plus épaisse. C’est d’ailleurs ce que j’aime chez les velvets : La pigmentation est au rendez-vous sans pour autant sentir une quelconque matière sous les doigts.
Ce n’est pas collant, ça sèche au contraire rapidement pour laisser place à quelque chose de doux et lisse. Un vrai velvet quoi !

Pour cette version velours, j’ai choisi la teinte BE01 Terroir Nude qui -lui aussi- porte très bien son nom car c’est un nude orangé discret mais très lumineux et ensoleillé. J’aime beaucoup.

Tout comme la première édition, les pigments ne ‘tintent’ pas la peau en dessous comme les encres à lèvres dignes de ce nom, mais il reste très agréable à porter car il est vraiment très confortable, sans transfert et tient bien.

Contrairement à l’édition originale, le Chateau Labiotte Wine Lip Tint Velvet ne sent pas hyper bon… Son parfum s’apparente à de la peinture ou de la colle forte lorsqu’on met le nez dans le tube, mais rassurez-vous : On ne le sent pas du tout lorsqu’on l’applique sur les lèvres !


Classique vs Velvet, verdict !

Au final, je pense qu’il s’agit simplement d’une mauvaise appellation de la marque car ce ne sont pas des ‘lip tint’ selon moi. Le premier peut être décrit comme un « brillant à lèvres » comme indiqué sur l’étiquette en français (bien qu’il ne soit pas particulièrement brillant), mais le deuxième est plutôt un rouge à lèvres liquide velours tout ce qu’il y a de plus classique.

(gauche : Chateau Labiotte Wine Lip Tint classique / droite : Chateau Labiotte Wine Lip Tint Velvet)

Peut-être que j’aurais du choisir une couleur plus foncée pour la version originale car j’ai entendu dire que les rouges étaient très pigmentés, mais j’avoue ne pas être tenté plus que ça après ce premier test. À voir.

Par contre, je suis carrément emballée par la version velvet, qui n’est certes pas un tint, mais qui n’en reste pas moins un très bon liquid lipstick velouté qui met extrêmement bien les lèvres en valeur !

Je continuerais de les porter tous les deux car j’aime beaucoup les couleurs et ce sont ce que j’appelle des produits « on-the-go », qu’on peut appliquer en 10 secondes et demi devant le miroir histoire d’avoir quelque chose sur les lèvres, sans avoir peur de ne pas être très précis et que ça se remarque… C’est surtout valable pour le première de part sa texture et sa couleur, mais le deuxième se porte également divinement bien en gradient lips !

Si vous voulez craquer pour l’un ou pour l’autre (même si vous aurez bien compris vers qui mon coeur penche), vous pouvez retrouver les originaux pour 8,82€ + frais de port gratuit chez Jolse, et les Velvet à 9,72€ sur missbeautykorea !

Labiotte Wine Lip Tint

8 Comments

The Face Shop Miracle Finish Cushion : Le grand retour des cushions !

K-beauty The Face Shop Miracle Finish Anti Darkening Cushion

C’est le coeur lourd que j’annonce le décès de mes bien-aimés (oui, j’avais plusieurs flacons souvenez-vous) Double Lasting Foundation d’Etude House. Juste après, j’en ai profité pour finir mon deuxième flacon du Big Cover Concealer BB de la même marque que j’aime énormément… Tout ça pour dire que pendant une bonne année, je réalise que j’avais mis les cushions de côté.
Pourtant même si je n’en utilisais plus sur le moment, ça ne m’empêchait pas d’en acheter et j’ai donc encore un bon stock sous blister dans mes tiroirs !

Il y a quelques jours, j’ai reçu mon colis Tarte qui comprenait la promo qu’ils relancent tous les 6 mois : 7 produits pour 70€, dont leur nouveau fond de teint Shape Tape. (Étant déjà à 40€ à lui tout seul, j’en ai profité pour acquérir d’autres produits de la marque, mais c’est une histoire pour une autre fois.)
J’ai tout de même sauté sur le fond de teint que j’avais choisi en version mate pour cet été, mais ma peau particulièrement déshydratée du moment *file chercher une bouteille d’eau* ne l’a pas très bien reçu… Certaines zones de mon visage et les petites peaux mortes, malgré les gommages, étaient marquées, tirées – bref, l’un de mes plus gros cauchemars cutanés – autant vous dire que ça a tiré la sonnette d’alarme et que je mourrais d’envie d’appliquer un produit plus doux.

Et c’est là que mes yeux se sont posés sur la The Face Shop Miracle Finish Anti-Darkening Cushion que j’avais acheté en Corée l’été dernier.

La flamme pour les fameux coussins de teint allait-elle repartir ?

La gamme coréenne The Face Shop Miracle Finish

Dans mes souvenirs, je n’ai jamais testé de cushion de la marque coréenne The Face Shop. Pourtant j’en ai testé des paquets ! Je me souviens m’être donné comme mission de ne pas repartir les mains vides de la boutique du quartier de Myeongdong, et ce fut beaucoup plus facile que prévu lorsque je suis tombée nez-à-nez avec les boîtiers de la gamme Miracle Finish.

J’avais déjà cette gamme sur Internet et j’avais complètement craqué pour son côté délicat et vintage à travers l’imitation tampon de cire doré, mais j’hésitais encore sur le modèle puisqu’il en existe pas moins de 3 noires (BB Power Perfection, CC Long Lasting, CC Cooling), 3 blanches (CC Ultra Moist, CC Intense Cover, Oil Control Water), 1 bleue Waterproof… et une rayée rose Anti-Darkening. Spoil : C’est pour la dernière que j’ai craqué. ;)

Habituellement, je me serais probablement tournée vers l’Intense Cover pour la Oil Control Water mais qui dit summer dit que les imperfections hibernaient, donc je ne courrais pas absolument derrière la couvrance, même si vous allez voir qu’elle est tout de même au rendez-vous.

The Face Shop Miracle Finish Anti-Darkening Cushion, mon avis !

Mis à part son packaging qui vous fera probablement autant craquer que moi, on peut lire les principales propriétés de cette cushion au premier coup d’oeil :

  • Color Fix Effect
  • Natural Skin Color
  • Prevents Color Darkening
  • SPF50+ PA+++

Beaucoup de blabla pour rien à part l’excellente protection solaire (autant que les soins en protection maximale, qui dit mieux ?), mais en plus petit sur le côté on peut lire que ça réduit l’apparence des rides, que ça booste l’éclat du teint. Une cushion coréen dans toute sa splendeur quoi.

Mais que contient donc cette The Face Shop Miracle Finish Anti-Darkening Cushion pour promouvoir un teint aussi frais et éclatant ?

  • Poudre HD, peau de mandarine japonaise Satsuma et feuille de kaki : Ces extraits empêchent les pigments de s’oxyder ou au contraire de s’affadir. En bref, la couleur appliquée reste la même tout au long de la journée, pour un teint frais du matin jusqu’au soir !
  • Baume de citron et camomille : Pour le confort absolu

Sur la théorie, on est bons. Et en pratique maintenant ?
C’est simple : Elle respecte absolument toutes ses promesses !

J’ai choisi la teinte N203 Natural Beige qui correspond à la teinte coréenne 23 pour les connaisseurs, souvent la plus foncée du marché (vous-même vous savez que c’est toujours assez clair). Je remercie mon moi du passé d’avoir pensé au fait que j’essaye de prendre quelques couleurs en été et que la 21 me sort par les yeux. Ma pâleur m’exaspère quand le soleil est là haha.

De part son côté « anti darkening » boosteur d’éclat et la teinte choisie, les sous-tons sont très dorés alors que je suis de base relativement neutre. Aux premiers abords, je l’ai donc presque trouvé orange mais on se rend vite compte que ça donne juste bonne mine, sans pour autant contraster avec le reste du corps. Il y a quand même beaucoup plus de teintes dans cette gamme là qu’à l’habituel. La V203 avait l’air canon aussi…

Concernant la texture après le fiasco du Shape Tape mat sur ma peau déshydratée, cette The Face Shop Miracle Finish Anti-Darkening Cushion est arrivée tel le messie sur mon épiderme : Toutes les petites peaux précédemment marquées sont immédiatement devenues de l’histoire ancienne, car plus je tapotais le pad sur mon visage (je rappelle qu’il ne faut paaaas tirer la matière), plus il s’unifiait tant au niveau de la couleur – mais aussi au niveau de la texture !

J’ai honteusement retrouvé une peau lisse et rebondie en 30sec comme s’il s’agissait d’un soin miracle alors que j’ai surtout bien couvert la misère… How great is that?!

La couvrance est excellente, il m’arrive même de ne pas mettre de correcteur en dessous alors que c’est un geste qui était très ancré dans ma routine makeup jusqu’alors. Le fini quand à lui est lumineux, sans être trop dewy !

The Face Shop Miracle Finish Anti-Darkening Cushion, comment l’utiliser ?

J’ai tout d’abord essayé de la porter (on tapote, on n’étire pas !) sans poudrer mais ma peau mixte m’a clairement dit « par contre n’abuse pas » – mon nez était vraiment luisant en fin d’après-midi. Du coup je passe un voile de poudre translucide par dessus après l’anti-cernes mais avant tous les produits poudres pour sculpter le teint, et ça ne bouge pas du tout ! Autant la couleur que la matière : R.A.S.

Je sais que l’un des points forts des cushions est le côté nomade et pratique pour se rafraîchir le teint au cours de la journée, mais je dois avouer que mon côté Monk a toujours trouvé ça pas très hygiénique : J’avais l’impression que ça allait juste superposer les couches et bonjour l’effet cakey.
Eh bien autant vous dire qu’avec celle-là, même si je n’en ai pas vraiment besoin grâce à mon voile de poudre, ça ne me dérange pas de rafraîchir au moins le centre de mon visage de temps en temps ! Aucun effet matière à signaler, comme il n’y a aucun changement de couleur la retouche est imperceptible… Et en plus, le produit est réellement rafraîchissant lors de l’application. Un régal.

Si mon enthousiasme vous a déteint dessus –et je ne pourrais que vous comprendre-, sachez que la The Face Shop Miracle Finish Anti-Darkening Cushion est disponible chez MissBeautyKorea à -30% soit 11,34€ et c’en est presque ridicule, ou encore TesterKorea (13,47€), YesStyle (17,07€) et Jolse (13,07€ frais de port gratuit sur ce dernier !). Par la suite, vous pourrez même acheter des recharges pour même pas la moitié du prix !

Avez-vous déjà testé les cushions coréens ? Cette référence vous intéresse ?

The Face Shop Miracle Finish Anti Darkening Best Korean cushion

18 Comments

Fenty Beauty Gloss Bomb : À la hauteur de sa réputation ?

Fenty Beauty Gloss Bomb

Vous lisez bien : Alors que la marque de notre Riri internationale a fait sa grande entrée en septembre 2017, je n’arrive que maintenant pour ma première review… Mieux vaut tard que jamais, non ?

J’ai longtemps hésité à craquer sur un highlighter mais vu les prix et tous ceux que j’ai déjà dans mes tiroirs, je n’ai jamais sauté le pas. Pour ce que qui est du fond de teint, aka le produit qui a le plus fait parler de lui, ma soeur l’a acheté à la sortie et fait partie de celles à qui ça a déclenché une poussée de boutons assez phénoménale… Donc on va pas tenter le diable.

Au final avec tout ce que j’ai et que je reçois, je passe de moins en moins en boutique Sephora – non pas que rien ne me tente mais faut vraiment que je me calme car tout ne va pas rentrer dans la valise pour le Canada ! (pour ceux et celles qui ne me suivent pas sur les réseaux, je m’envole en allé simple pour Montréal en octobre. ♡)

J’y suis quand même passée il y a quelques jours et étant donné que j’aime beaucoup charger mes yeux avec la Nabla Dreamy Eyeshadow Palette ces derniers temps, j’avais envie de quelque chose de très très sobre et pourtant présent sur les lèvres. J’ai fini par faire le tour des liquid lipsticks aux finis mats (et je les aime toujours autant) mais de temps en temps, et surtout maintenant que la chaleur va se faire sentir, j’avais envie de quelque chose de plus lumineux, mais assez nude et transparent… Un gloss quoi !

Je n’ai jamais, au grand jamais aimé les gloss. Soit j’étais dans mon époque très dark, soit très girly mais avec les cheveux très longs donc ça ne collait pas (ou trop, plutôt haha). Le fait que ça transfère ne me dérange pas mais vraiment, que les cheveux se collent dessus, ça me dégoûte juste. Je ne m’y ferais jamais haha.

Quand bien même, les gloss d’aujourd’hui ne sont plus ce qu’ils étaient et on l’a bien compris : Des textures moins épaisses et collantes pour une application et un fini beaucoup plus agréable et sympa – le gloss est doucement mais surement revenu au coeur des tendances beauté depuis quelques mois voire années maintenant.

Fenty Beauty

LE roi des gloss depuis sa sortie, c’est probablement le Fenty Beauty Gloss Bomb :

Plutôt défini comme un « enlumineur à lèvres universel« , son unique teinte Fenty Glow est censée s’adapter à toutes les lèvres et à toutes les carnations avec pour but d’illuminer, repulper et nourrir les lèvres grâce à sa formule non-collante au beurre de karité. Jetons un oeil à la compo :

Voir la composition
POLYBUTENE, OCTYLDODECANOL, BIS-DIGLYCERYL POLYACYLADIPATE-2, TRICAPRYLIN, CERA MICROCRISTALLINA/MICROCRYSTALLINE WAX/CIRE MICROCRISTALLINE, POLYETHYLENE, SILICA DIMETHYL SILYLATE, VP/EICOSENE COPOLYMER, VP/HEXADECENE COPOLYMER, BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER, MICA, SORBITAN OLEATE, SILICA, OCTYLDODECYL NEOPENTANOATE, ETHYLHEXYL PALMITATE, CAPRYLYL GLYCOL, BUTYROSPERMUM PARKII (SHEA) BUTTER UNSAPONIFIABLES, AROMA/FLAVOR, PARFUM/FRAGRANCE, TRIBEHENIN, PENTAERYTHRITYL TETRA-DI-T-BUTYL HYDROXYHYDROCINNAMATE, SORBITAN ISOSTEARATE, TOCOPHEROL, TOCOPHERYL ACETATE, SYNTHETIC FLUORPHLOGOPITE, TETRAHEXYLDECYL ASCORBATE, LACTIC ACID, CALCIUM SODIUM BOROSILICATE, CALCIUM ALUMINUM BOROSILICATE, POLYETHYLENE TEREPHTHALATE, PALMITOYL TRIPEPTIDE-1, ACRYLATES COPOLYMER, TIN OXIDE, TITANIUM DIOXIDE (CI 77891), IRON OXIDES (CI 77491, CI 77499), BENZYL BENZOATE, LIMONENE.

Ça fait beaucoup d’ingrédients pour un gloss quand même ! Cela dit, la totalité de ces derniers me semblent safe si on retire les parfums qui peuvent ne pas convenir à certains, qui donnent au gloss une délicieuse fragrance vanille-pêche.

À noter que Fenty Beauty est une marque cruelty-free donc jusqu’ici, zéro faux pas ! Ni une ni deux, je débourse donc 17€ dans ce petit acolyte de l’année en devenir… Et donc, j’en pense quoi ?

Fenty Beauty Gloss Bomb, mon avis !

Ce que j’ai retenu et que j’attendais beaucoup au tournant, c’était le « non collant ». C’est ce qui m’a fait craqué, en plus du packaging hyper élégant et de la teinte qui avait l’air vraiment sympa ; un nude tirant légèrement sur le pêche irisé, de quoi donner bonne mine sans trop en faire quoi.

Eh bien ce fini non collant… Il n’est pas vraiment au rendez-vous. Je suis vraiment surprise d’avoir lu autant de reviews qui affirmaient qu’il ne collait pas puisque je trouve qu’il est tout de même un peu épais, presque à la manière d’un gloss classique. Presque. J’ai en ma possession des huiles et des finis brillants qui, pour le coup, ne sont VRAIMENT pas collants donc j’en attendais peut-être autant de ce gloss, mais tout de même… Bref, sachez que notre Fenty Beauty Gloss Bomb colle un peu quoi. Pas au point d’emprisonner les cheveux dans une couche gluante sur vos lèvres au moindre coup de vent, mais plutôt le collant qui donne au final l’aspect ferme et repulpé aux lèvres.

Fenty Beauty Gloss Bomb, comment l’appliquer ?

À la sortie du tube, il vaut mieux essorer l’applicateur car il y en a un peu trop à mon sens. La matière glisse agréablement et facilement sur les lèvres et la fragrance est assez prononcée : Ça a beau d’être sur les lèvres, on sent l’odeur gourmande pendant des minutes durant !

C’est cependant lorsqu’on pince et qu’on malaxe les lèvres qu’on sent l’épaisseur du produit. J’aurais imaginé quelque chose de moins « résistant« , mais c’est probablement ce qui permet une meilleure tenue.

Car oui, la tenue quant à elle est assez sympa ! Il faudra bien évidemment en réappliquer après manger (ce qui prend en tout et pour tout 3 secondes et demi haha) mais au delà de ça, la texture ne donne pas envie de se mordiller les lèvres et permet de conserver un fini lumineux et un effet bonne mine des heures durant.

Je dois avouer que je n’aime pas trop appliquer ce Fenty Beauty Gloss Bomb par dessus d’autre produit par j’ai toujours peur de salir l’applicateur. Et puis, j’ai assez de lipsticks différents pour mettre quelque chose d’autre si je désire autre chose que des lèvres nude et illuminées ! Pourtant, c’est l’allié idéal pour unifier un mat un peu trop asséchant et qui marquerait les petites peaux mortes, ou encore un reste de rouge à lèvres après manger dont vous auriez oublié le tube à la maison…

Au final, je ne regrette pas de l’avoir acheté mais je ne peux nier la petite déception quant à la texture que je pensais beaucoup plus innovante que ça. Ça reste un très bon gloss à avoir, par son visuel, son odeur, et son fini – un basic sacrément canon qu’on ne peut pas ne PAS avoir dans sa collection !

Que pensez-vous de ce Fenty Beauty Gloss Bomb ? Vous avez déjà craqué pour d’autres produits de la marque ?

À shopper pour 17€ chez Sephora.

Fenty Beauty Gloss Bomb

19 Comments

Nabla Dreamy Eyeshadow Palette : La meilleure de toutes ?

Nabla Dreamy Eyeshadow Palette

Autant je trouve que je suis complètement faible dès qu’il s’agit d’être en mode no-buy face à des beautés pareilles, autant le temps énorme que je prends à faire des photos et à ne pas mettre mes doigts dedans m’impressionne ! haha

Il s’est donc passé quelques semaines avant que je me décide de shooter cette palette, et encore quelques jours d’utilisations pour me faire mon avis, que j’écris aujourd’hui. Est-ce qu’on a affaire à la meilleure palette de l’univers ? C’est ce que je pensais en achetant cette Nabla Dreamy Eyeshadow Palette, voyons voir si je le pense toujours…

Nabla Dreamy Eyeshadow Palette

Nabla est une marque italienne un peu timide en France, elle est pourtant légèrement supérieure à Kiko selon moi. Les produits sont d’une qualité exceptionnelle : Les fards, les rouges à lèvres, les blushs, les bronzers etc, tout est d’une pigmentation et d’une tenue incroyable, en plus des finitions et des packagings minutieusement travaillés. Tantôt elle se rangera du côté des marques professionnelles avec ses fards à l’unité, ses palettes personnalisables et ses packagings très sobres, tantôt elle nous pond des.. des… des MERVEILLES comme cette Dreamy Palette et c’est très très dur d’y résister !

À sa sortie, je ne me suis pas décidée tout de suite et elle a été sold out très rapidement – à mon regret immédiat lorsque j’ai vu les premiers swatches et makeup, vous allez vite comprendre pourquoi.

Il y a eu un restock en début d’année et comment vous dire qu’à 13h, j’étais déjà en train de rafraîchir la page depuis 10 minutes haha. Après un paiement de 35,90€ + 10€ de frais de port sur le site officiel car j’avais peur que les revendeurs aux free shipping n’en aient plus, me voilà avec l’objet de toutes les convoitises entre les mains et rien que le carton nous met dans l’ambiance !

Une livraison ultra soignée pour un produit qui n’en mérite pas moins, la palette arrive elle-même dans son petit emballage à coulisser, qui nous laisse découvrir à son tour le véritable bijou noir orné de constellations et d’autres petits détails galactiques dorés

Honnêtement, c’est la plus belle palette que j’ai vu de ma vie. Je sais très bien que les goûts et les couleurs ne se discutent pas ; mais les teintes, leur disposition, leurs finis et l’harmonie générale… Je succombe entièrement, complètement.

Okay, on a compris que les fards étaient beaux. Mais que valent-ils vraiment en terme de pigmentation, de texture, etc ?

Voici les swatch réalisés en un seul passage. Oui oui, vous avez bien lu. C’est à dire que j’ai caressé les fards du bout des doigts, doigts que j’ai pressé sur mon bras une seule fois, sans repasser dessus. Si je devais noter la pigmentation, je donnerais aisément un 15/10 quoi. haha
Les 6 irisés sont aussi intenses et onctueux que les 5 mats sont doux et interminablement colorés. Petit bémol pour Delirium, le violet psychédélique plus pailleté que les autres mais qui manque malheureusement cruellement d’intensité en plus d’être vraiment poudreux…

En parlant de ‘poudreux’, même si j’ai mis une extra bonne note à la pigmentation je dois objectivement relever le fait que c’est la palette la plus (belle, on a compris, mais surtout la plus) poudreuse que j’ai. Même ma Moderne Renaissance d’Anastasia Beverly Hills ne l’est pas autant alors que c’est une marque réputée pour être poudreuse. Vous situez un peu ?
En soi, je n’ai rien contre les fards poudreux car il suffit de bien les travailler et on n’en a pas forcément partout. Pourtant avec la Nabla Dreamy Eyeshadow Palette, on en a forcément plein les joues à chaque maquillage… C’est ultra dommage.
Si vous souhaitez l’acquérir, je vous conseille donc de ne pas maquiller votre teint avant. Une fois qu’on a compris le truc, ça ne nous empêche pas du tout de l’utiliser quotidiennement car elle est beaucoup trop belle pour ne pas le faire – quoi, je me répète ? Je suis biased ?

Nos 12 (pas si) petits fards restent incroyablement faciles à travailler et à estomper, difficile d’imaginer ne pas faire de grosses tâches avec une pigmentation pareille mais c’est pourtant le cas ! Un vrai bonheur qui glisse sur les paupières.

Notre Nabla Dreamy Eyeshadow Palette est aimantée et pourvue d’un grand miroir. La palette elle-même autant que les fards semblent solides, je l’ai trimballé un peu partout ces derniers jours et je n’ai pas eu peur de l’exploser au moindre contact à la manière d’un highlighter Becca. :D (petit shade gratuit)

J’en profite pour vous glisser une photo du maquillage que je réalise le plus avec cette palette, car j’utilise presque tous les fards et ça me satisfait grandement et on note que ça reste quand même carrément harmonieux non ?

Pour résumer, la Nabla Dreamy Eyeshadow Palette est une pure merveille esthétiquement parlant, que ce soit au niveau du packaging que des fards ou tous les autres petits détails. La pigmentation est excellente, du « rarement vu » à la hauteur des fards MakeUp Geek. Elle reste néanmoins extrêmement poudreuse et le fard Delirium qui était pourtant celui qui donnait du caractère à la palette se révèle être le plus (le seul surtout) décevant. À travailler avec un pinceau humide ou même avec une goutte de révélateur de fards lui donne une toute autre dimension par contre !
Ça ne me fait pas pour autant redescendre de mon nuage d’euphorie concernant cette palette, que j’aime à un point presque inavouable. haha

Vous vous en doutez, elle est encore actuellement sold out… Mais c’est l’occasion de suivre la marque sur les réseaux pour vous tenir au courant des restocks !

Vous aviez déjà entendu parler de cette Nabla Dreamy Eyeshadow Palette ? Après cet article, elle vous tente ? ♡

Nabla Dreamy Eyeshadow palette

20 Comments

Joah Box, le meilleur abonnement kbeauty ?

K-Beauty Joah Box Lapcos

J’ai beau accumuler toujours plus de produits parce que quand on aime on ne compte pas, les box beauté restent un de mes moyens préférés d’acquérir de nouvelles choses ! Non seulement parce qu’il y a un certain mystère qui plane autour du contenu, que ça me rappelle Noël et qu’on ne se lasse jamais d’avoir des cadeaux ; mais aussi parce que c’est souvent très avantageux en terme de rentabilité !

Joah Box

L’abonnement Joah Box, vous l’avez surement déjà vu passé sur ma chaîne, mon Instagram et sur quelques reviews de produits que j’avais eu grâce à lui mais je réalise que je n’ai jamais fait d’articles sur les box à proprement parlé… Et comme j’en ai deux nouvelles en stock, c’était l’occasion non ?

Petite piqûre de rappel pour les fidèles (eh, les vrais ;) ou simple information pour les nouveaux (welcome ♡) :

  • Prix de base : 33$ (26,50€)
  • Box unique : 35,95$ (28,90€)
  • Abonnement de 3 mois : 97$ (78€)
  • Abonnement de 6 mois : 190$ (153€)
  • Abonnement d’1 an : 375$ (300€)
    Frais de port compris

À part pour un abonnement d’1 an, il n’y a pas vraiment de grosses économies et ce n’est pas non plus la box la moins chère… Mais c’est objectivement pour moi l’une des meilleures !

En effet, dans chaque box vous êtes certain(e)s d’obtenir entre 5 et 7 produits full size pour une valeur totale entre 50$ et 100$ en fonction des mois. À partir de là, est-ce qu’on aurait pas un peu moins de 30€ à mettre dedans tous les mois… Je crois bien que si haha.

Vous avez d’ailleurs -10% avec le code MANGO10 sur votre commande (petit bug, le code est dispo uniquement sur la version anglaise du site), soit 22,50€ la box pour abonnement annuel ! Sachez que je ne gagne rien dessus, j’ai juste gratté pour vous. :B


Joah Box – September

Oui vous lisez bien, il s’agit de la box de septembre… je n’ai pas du tout tardé à vous la présenter, je ne sais pas de quoi vous parlez. Le pire, c’est qu’elle est GÉNIALE ?! Découvrez le contenu tout de suite :

Dr Jart+ Shake & Shot Rubber Soothing Mask

Je ne vous présente pas Dr Jart+ puisque c’est l’une des rares (de moins en moins, certes) marques coréennes disponibles chez Sephora ! L’esprit hyper particulier –pour ne pas dire creepy– de la marque ne devrait donc pas vous étonner, même si ce produit ne fait pas partie de la selection de nos rayons français.

On retrouve la même tête de bébé que sur les masques modelants prêt-à-l’emploi chez Sephora, mais il faut dire que pour 10,95€ en magasin et pour un usage unique, ce n’est pas tout le monde qui peut se le permettre… Pour le même prix, vous pouvez retrouver le même type de masque mais à concocter vous-même !

Renversez les deux ingrédients de votre cocktail dans le pot dans lequel ils arrivent, et la paille du bébé s’avère en réalité être une spatule pour mélanger le tout et l’appliquer sur le visage !

J’étais hyper contente de le recevoir et je pense vous en faire une petite revue à part, si ça vous tente évidemment. Alors n’hésitez pas à me dire tout ça par commentaire si vous êtes en train de lire ces lignes. ♡


A.H.C – The Pure Real Eye Cream For Face

Quelle surprise également de retrouver la marque A.H.C dans ma Joah Box puisque j’avais découvert la marque lors du salon K-Beauty In Paris ! Est-ce que c’est donc une marque qu’on retrouvera rapidement dans l’Hexagone elle aussi ? Je ne saurais dire, mais admirons cette crème qui se veut complètement luxueuse à travers son packaging comme sa composition :

Si vous ne le saviez pas, la peau du contour des yeux est beaucoup plus fine et délicate que le reste du visage. C’est d’ailleurs pour ça qu’on n’utilise pas la même crème pour ces deux zones, et que les crèmes « contour des yeux » sont spécifiquement conçues pour lutter efficacement contre les signes de l’âge.
Il ne s’agit donc pas d’une énième traduction foireuse, mais bien d’une crème à l’efficacité d’une crème contour des yeux… mais à utiliser sur tout le visage !

Le tube, en plus d’avoir le (petit) format d’une crème pour les yeux, n’a l’air rempli que de moitié quand j’appuie dessus donc elle a intérêt de faire des miracles avec une infime quantité de produit sinon on est pas sorti de l’auberge. :’)


Nooni – Snoowflake Stick Cleanser

Eh mais ? Il me semble que je vous ai reviewé ce petit stick en long, en large et en travers un peu plus tôt sur le blog. Découvrez mon avis en détail sur l’article qui lui ai dédié !


OOZOO – Face Injection Mask : Illumination

Honnêtement si vous souhaitiez faire votre propre tambouille, vous êtes servis avec cette box ! Entre le Shake & Shot de Dr Jart+ et ce masque en tissu à imbiber soi-même à l’aide de la seringue remplie de sérum sur le côté… J’adore. J’adore. Encore un produit que j’aimerais vous montrer en action à part, alors manifestez-vous si vous êtes pour !


MEDIHEAL – Hair Sheep Steam Pack

Pour continuer dans notre bonne lancée, ils n’ont pas laissé les produits originaux et ludiques de côté ! J’ai un peu louché sur le nom, mais il s’agit bien d’un masque en tissu chauffant pour les cheveux. Pas de review à part pour celui-ci, mais vous verrez peut-être une photo insta pop si je ressemble à un petit bélier comme sur le visuel héhé.


PONY EFFECT – Mirage Highlighter #Lucid Dream

Et pour finir, sachez qu’il y a TRÈS souvent des offres pour chaque subscription et à ce moment-là, c’était un mini highlighter Pony Effect ! Il s’agit de la teinte #Lucid Dream, je trouve le packaging sublime mais je dois dire que je suis pas ultra convaincue par la pigmentation…

J’aime mes highlighters très pigmentés avec un fini métallisé, tandis que celui-ci est plutôt discret avec un fini nacré/irisé. Il n’est donc pas nul à jeter, ce n’est juste pas ce que MOI je recherche ! Si vous voulez que je le mette en concours d’ailleurs, une fois de plus : Dans les commentaires, hop hop hop.

Voici donc à quoi ressemblait la box de septembre, que j’ai énormément apprécié ! Le contenu était génial, la barre est vraiment haute.

La seconde box est celle de Noël en partenariat avec la marque coréenne Lapcos ! Je vous la présenterais dans un prochain article très rapidement, alors stay tuned. ;)

Joah Box K-beauty