Épilation à lumière pulsée (semi-définitive) à la maison, j’en pense quoi ?

Au cours du dernier trimestre 2017, j’ai commencé à tester un produit qui ne me serait probablement pas venu à l’esprit de tester si on ne me l’avait pas proposer : Un épilateur à lumière pulsée !

L’épilation à lumière pulsée, kézako ?

Petite chochotte que je suis, épilation rimait plutôt avec rasoir chez moi. Pourtant, l’envie de garder des gambettes et des aisselles clean pendant des semaines me faisait clairement envie…
Pour comprendre ce qu’est l’épilation à lumière pulsée, il faut d’abord comprendre que nos poils ont un cycle de vie :
– phase anagène : croissance du poil
– phase catagène : rétractation du follicule
– phase télogène : régression et mort du poil
C’est autour de la racine même du poil qu’on retrouve notre follicule pileux, qui se termine par le bulbe. L’épilation semi-définitive par lumière pulsée consiste donc à détruire le bulbe pour retarder la repousse, tout simplement !

Le faisceau de lumière propulsé par l’épilateur est absorbé par la mélanine du poil, puis est acheminé jusqu’à la racine et c’est son effet thermique qui va détruire les bulbes.

Pour mon expérience, je me suis armée du Smoothskin Bare Noir, disponible chez Darty et Amazon pour environ 250€.
Sur le coup, on se dit que c’est un sacré investissement… Mais sachez que c’est environ le prix pour 8 à 10 séances en institut, et pour une zone seulement. Alors si vous voulez faire les jambes, les aisselles, le maillot, le visage etc. : C’est vite vu. ;)

SmoothSkin Bare Noir

En plus d’être sacrément canon, le SmoothSkin Bare Noir est particulièrement ergonomique, facile à prendre en main et facile d’utilisation tout court. Il utilise une technologie de lumière pulsée ultra-rapide qui a pour but de rompre les phases du cycle pilaire, empêchant ainsi le poil de repousser.
Quand je vous dis ultra-rapide, comprenez 0,6 seconde entre chaque flash lorsqu’on reste appuyé sur le bouton et qu’on balaye méthodiquement la zone. Il faut assimiler le rythme des flashs et remonter doucement de sorte à ce qu’aucune zone ne soit oubliée. Ça vaut surtout pour les jambes, les autres zones étant beaucoup plus petites et favorisant plutôt le « mode tampon » : On appuie, on décale, on appuie, on décale… (aisselles, visage, etc.)

J’avais beaucoup de questions et d’à priori sur la technique : Je pense encore aujourd’hui qu’il ne faut pas prendre ça à la légère mais c’est beaucoup plus accessible et facile que je ne le croyais et je suis ici aujourd’hui pour vous faire part de toutes mes réponses !
Lorsque j’ai assimilé le fonctionnement de l’épilation par lumière pulsée, la première chose que je me suis demandé était

Ça fait mal ? Ça brûle ?

La réponse est évidemment non ! Ça chauffe un petit peu, on peut même apparenter la sensation à un léger pincement mais c’est très rapide et loin d’être douloureux (pour la chochotte que je suis, rappelons) !

Qu’en est-il des résultats ? Sont-ils visibles tout de suite ?

Il faudra prendre son mal en patience et pratiquer l’épilation une fois par semaine, sur une peau fraîchement rasée pour que la lumière atteigne le bulbe plus efficacement.
Mais vous vous doutez bien que vos poils ne vont pas tomber sous vos yeux immédiatement… J’ai constaté que mes poils étaient plus éparses et poussaient moins vite dès la 4ème séance (un mois). Pour autant, la marque conseille d’aller jusqu’à 6 séances pour observer un bon résultat et de continuer jusqu’à 12 séances pour une épilation semi-définitive optimale : 92% de vos poils devraient avoir disparu pour un looooong moment. Pas toute la vie évidemment, et c’est pour ça qu’on l’appelle l’épilation semi-définitive, mais un très bon et satisfaisant moment (que je ne peux évidemment pas évaluer à l’heure actuelle).

Pour qui ?

Je ne sais pas vraiment si c’est valable pour tous les épilateurs à lumière pulsée (j’imagine tout de même que oui), mais le traitement n’est pas adapté à ceux et celles qui possèdent des peaux très sombres ou des poils très clairs, blanc, gris ou roux. Ne me demandez pas pourquoi…
Les peaux très claires jusqu’à foncées avec des poils naturellement blonds foncés, châtains ou bruns ont le feu vert sur cette méthode qui ne pourra se révéler qu’efficace pour eux !

Au final…

Je suis hyper satisfaite de mon expérience d’épilation à lumière pulsée semi-définitive avec mon SmoothSkin Bare Noir ! Me voilà débarrassée de manière efficace et indolore d’un poids de mon quotidien de fille qui déteste les poils.
Encore une fois, j’ai conscience que le prix n’est pas à la portée de tout le monde. C’est pourtant vraiment rentabilisé si vous avez des mamans, des soeurs, des cousines ou des amies intéressées car les flashs sont illimités tant que l’épilateur est sur secteur ! J’aurais tout de même bien voulu une petite paire de lunettes car la luminosité naturellement faiblarde de l’hiver accentue vraiment les flashs, mais c’est un détail.

Que pensez-vous de l’épilation à lumière pulsée ? Vous allez vous lancer ?

20 Comments
Previous Post
Nature Republic Kiss My Mousse Tint Kit
Next Post
Nooni Snowflake Stick Cleanser